Adjectif ou adverbe

Introduction

Les adjectifs et les adverbes forment des catégories grammaticales différentes. Les adverbes dérivés d’adjectifs appartiennent bien à la catégorie des adverbes et suivent les mêmes règles d’utilisation.

Exemple

Les trois souris Noisette, Gribouille et Ficelle rangent rapidement les dossiers. Noisette et Gribouille sont plus rapides que Ficelle.

Les souris sont heureuses et nous regardent en riant. Heureusement, elles ont bientôt fini !

Elles ont fait un très bon travail. Même Ficelle, qui ne voulait rien faire, a vraiment bien travaillé.

Annonce

Adjectif ou adverbe

Les adjectifs complètent un nom. Ils s’accordent en genre et en nombre avec le nom auquel ils se rapportent.

Exemple :
Les souris sont heureuses et nous regardent en riant.

Comment sont les souris ? – heureuses

Les adverbes complètent un adjectif, un verbe, un autre adverbe ou une phrase entière. Ils sont invariables.

Exemples :
Elles ont fait un très bon travail.

À quel point leur travail est-il bon ? – très [bon]

Elles ont bien travaillé.

Comment ont-elles travaillé ? – bien

Elles ont vraiment bien travaillé.

À quel point ont-elles bien travaillé ? – vraiment [bien]

Heureusement, elles ont bientôt fini!

Quel est le point de vue exprimé sur le fait qu’elles aient bientôt fini ? – heureusement

Bon et bien

  • Lorsque bon est un adjectif et bien un adverbe :

    On emploie bon après certains verbes (sentir bon, faire bon) – il a alors une valeur d’adverbe – ou avec des noms communs (une bonne amie, un bon dessert…)
    Exemple :
    Les employés de cette société entretiennent de bonnes relations avec leur patron.
    On emploie bien avec des verbes (je me sens bien, j’ai bien travaillé…) ou avec des adjectifs dans le sens de « très », « vraiment » (il est bien fatigué, cette maison est bien belle…)
    Exemple :
    Le repas était délicieux, nous avons bien mangé.
  • Lorsque bon et bien sont tous deux des adjectifs (employés avec être) :

    On emploie bon pour parler de manière concrète, pour faire un jugement sensoriel (nourriture, température…)
    Exemple :
    Tu devrais venir te baigner, l’eau est vraiment bonne !
    On emploie bien pour parler de manière plus abstraite, pour faire un jugement moral ou intellectuel (un homme bien…) ou bien avec la tournure c’est bien de + infinitif.
    Exemple :
    Ce film est vraiment bien, vous devriez aller le voir.
    C’est bien d’aider ses amis.