L’article

Introduction

Les noms sont presque toujours accompagnés d’un déterminant. Celui-ci indique le genre du nom (masculin ou féminin) et le nombre (singulier ou pluriel). Il y a des articles définis (le, la, les) et des articles indéfinis (un, une, des).

Exemple

Léna est une copine de Lara et la copine de François.

Léna a acheté une glace. Elle aime beaucoup la glace.

Annonce

L’article indéfini

La forme de l’article indéfini est un au masculin singulier et une au féminin singulier. Il existe aussi un article indéfini pluriel : des (cette forme reste la même pour le masculin et le féminin).
L’article indéfini est employé :

  • lorsqu’on parle d’une chose ou d’une personne indéterminée.
    Exemple :
    Léna est une copine de Lara. (une parmi plusieurs)
  • lorsqu’on fait mention de quelque chose pour la première fois dans un texte (valeur introductive).
    Exemple :
    Léna a acheté une glace.

Info

Si le nom est précédé d’un adjectif, l’article indéfini pluriel des devient de.

Exemple :
Léna et Lara ont acheté de bonnes glaces.

L’article défini

La forme de l’article défini est le au masculin singulier, la au féminin singulier (l’ lorsque le mot qui suit commence par une voyelle) et les au pluriel (féminin et masculin).

L’article défini est employé :

  • lorsqu’on désigne une chose ou une personne en particulier.
    Exemple :
    Léna est la copine de François.
  • lorsqu’on se réfère à une personne ou une chose déjà identifiée ou bien lorsqu’on opère une généralisation.
    Exemple :
    Elle éteint la lumière.
  • après aimer, adorer, préférer, détester
    Exemple :
    Elle adore les chevaux.

Article et prépositions

L’article défini et la préposition qui le précède se contractent et ne forment plus qu’un seul mot :

PrépositionPréposition + articleExemple
à à + le = au la glace au chocolat
à à + les = aux fais attention aux enfants
de de + le = du parler du jeu
de de + les = des c’est la table des enfants

L’article partitif

Lorsqu’on parle d’une quantité indéterminée prélevée sur un tout, on utilise l’article partitif du (masculin), de la (féminin). Il n’y a pas de pluriel.

L’article partitif est employé, entre autres, pour désigner :

  • des choses non quantifiables, qu’on ne peut pas compter.
Exemple :
Il faut acheter de l'eau et du café.
  • différents sports (avec faire) et instruments de musique.
Exemples :
Il fait du foot.
Il joue de la flûte.

Absence d’article

L’article est omis dans les cas suivants:

  • les noms de villes
    Exemple :
    Ils habitent à Paris.
  • les jours de la semaine
    Exemple :
    Nous l’avons vu lundi.
  • les mois
    Exemple :
    Je suis né en juillet.
  • les constructions du type en + moyen de transport
    Exemple :
    As-tu voyagé en train ou en voiture ?
  • les métiers dans un contexte général
    Exemple :
    Elle est laborantine.
    mais pour désigner une personne concrète : Je connais la laborantine.
    une particularité : C’est une bonne laborantine.
  • les religions
    Exemple :
    Il est catholique.
    mais pour désigner une personne concrète : C’est le catholique qui va tous les jours à l'église.
    une particularité : C’est un bon catholique.

Si l’article partitif est de mise, on utilise de sans article dans les cas suivants :

  • avec les données quantitatives, à l’exception de bien, la plupart, une partie, la majorité et la moitié
Exemple :
J’ai bu beaucoup de café.
  • après la négation
Exemple :
Il n’a plus d'eau dans son verre.

D’autre part, certains verbes et certaines expressions construits avec de entraînent l’omission de l’article.

Exemples :
J’ai besoin d’argent.
J’ai envie de fraises.