devoir/falloir – exercices

Afficher les signes particuliers
Affiche tes réponses fausses

Exercices

Faut-il employer devoir ou falloir ? Choisis la bonne réponse.

  1. Lucien réviser pour avoir une bonne note à son examen.Le verbe devoir exprime une obligation lorsqu’il est suivi d’un verbe à l’infinitif. Étant donné que le sujet du verbe est Lucien, il est impossible d’employer le verbe falloir qui est impersonnel.
  2. Il ne pas que j’arrive en retard à l’école.La tournure falloir que + verbe au subjonctif nous permet de parler d’une nécessité qui peut s’appliquer à soi ou à d’autres personnes. Le verbe falloir reste un verbe impersonnel, mais le verbe au subjonctif peut être conjugué à toutes les personnes.
  3. Il te un bon vélo si tu veux participer à cette compétition.Lorsque falloir est suivi d’un nom commun, il se construit toujours avec le pronom personnel complément d’objet indirect (me, te, lui, nous, vous, leur). Il signifie alors avoir besoin de quelque chose.
  4. Sabrina ranger sa chambre.Le verbe devoir exprime une obligation lorsqu’il est suivi d’un verbe à l’infinitif. Étant donné que le sujet du verbe est Sabrina, il est impossible d’employer le verbe falloir qui est impersonnel.
  5. Les médecins disent souvent qu’il faire du sport régulièrement pour évacuer le stress.Étant donné que le verbe falloir est impersonnel, on l’utilise suivi de l’infinitif lorsqu’on parle d’une nécessité qui s’applique à un groupe dont l’on fait partie (équivalent du pronom nous) = Nous devons faire du sport régulièrement

Complète les phrases en conjuguant le verbe devoir ou le verbe falloir.

  1. Jonathan aller visiter un appartement aujourd’hui.Le verbe devoir exprime une obligation lorsqu’il est suivi d’un verbe à l’infinitif. Étant donné que le sujet du verbe est Jonathan, il est impossible d’employer le verbe falloir qui est impersonnel.
  2. Il que je m’achète une nouvelle robe pour le mariage de ma cousine.La tournure falloir que + verbe au subjonctif nous permet de parler d’une nécessité qui peut s’appliquer à soi ou à d’autres personnes. Le verbe falloir reste un verbe impersonnel, mais le verbe au subjonctif peut être conjugué à toutes les personnes.
  3. Céline a perdu son pari, elle me un dîner dans mon restaurant préféré.Lorsqu’il est suivi d’un nom commun (et non d’un verbe à l’infinitif), le verbe devoir se construit de la façon suivante : devoir quelque chose à quelqu’un. Il signifie alors être redevable de quelque chose.
  4. Pour faire des crêpes, il nous du lait, de la farine, des œufs et du beurre.Lorsque falloir est suivi d’un nom commun, il se construit toujours avec le pronom personnel complément d’objet indirect (me, te, lui, nous, vous, leur). Il signifie alors avoir besoin de quelque chose.
  5. Il aller au marché pour trouver des produits frais et régionaux.Étant donné que le verbe falloir est impersonnel, on l’utilise suivi de l’infinitif lorsqu’on parle d’une nécessité qui s’applique à un groupe dont l’on fait partie (équivalent du pronom nous) = Nous devons aller au marché pour trouver.