Les registres de langue

Introduction

Nous ne nous adressons pas de la même manière à un ami proche, un employé de la mairie, un professeur ou un parent. Nous parlons beaucoup, mais nous ne parlons pas toujours de la même façon ! Nous devons adapter notre expression à un auditoire particulier et à une situation particulière. Pour désigner ces différentes manières de s’exprimer, on parle en français de « registres de langue ».

On distingue traditionnellement trois grands registres :

  • le registre familier
  • le registre courant
  • le registre soutenu

Pour les différencier, il faut prendre divers éléments en compte : la richesse du vocabulaire, la complexité de la syntaxe, la qualité de l’expression, etc.

Le tableau ci-dessous présente les trois registres en détail.

Les trois registres de langue

Registre familierRegistre courantRegistre soutenu
Situation

modèle oral

utilisé avec des proches (intimité)

parole spontanée

absence de hiérarchie et de contraintes

langue standard
(français international)

une certaine distance avec l’interlocuteur

échanges neutres dans des circonstances quotidiennes (registre employé à l’école, au travail ou dans les médias)

modèle écrit
(registre employé dans de nombreuses œuvres littéraires)

environnement social cultivé

marque de politesse

parole non spontanée

rapport hiérarchique

Lexique

vocabulaire de la vie quotidienne

termes familiers, parfois argotiques (voire grossiers)

vocabulaire usuel

pas de termes recherchés ou spécialisés (mots compris par tout le monde)

vocabulaire riche, recherché et spécialisé, parfois rare

termes littéraires, poétiques

Syntaxe

abréviations

ruptures de construction

répétitions, ellipses (phrases sans verbe,etc.)

suppression du ne dans les négations

pas de concordance des temps

respect des règles de grammaire

emploi des temps simples de l’indicatif (passé simple, futur, etc.)

phrases coordonnées et phrases subordonnées simples (relatives, subordonnées de cause, etc.)

respect des règles de grammaire

emploi des temps du subjonctif, du conditionnel, etc.

concordance des temps

constructions complexes

Prononciation syllabes avalées standard articulation soignée et respect des liaisons
Figures de style exagération (hyperboles), périphrases, expressions toutes faites (voir Figures de style) ton neutre, peu d’effets de style métaphores, chiasmes, etc., recherche d’effets de style (voir Figures de style)
Exemple T’as pas vu mes godasses ? Tu n’as pas vu mes chaussures ? N’aurais-tu pas vu mes chaussures, par hasard ?

Afficher les commentaires »

Laissez un message