il y a/depuis – exercices

Afficher les signes particuliers
Affiche tes réponses fausses

Exercices

Faut-il employer il y a ou depuis ? Choisis la bonne réponse.

  1. Catherine fait de la danse classique dix ans.On emploie depuis lorsqu’on parle d’une action qui a commencé dans le passé et qui continue au moment où l’on parle.
  2. Les voisins ont déménagé cinq mois.On emploie il y a lorsqu’on parle d’un événement qui a eu lieu dans le passé. Cet événement est terminé au moment où l’on parle.
  3. Bruno a commencé sa formation de coiffeur deux semaines.On emploie il y a lorsqu’on parle d’un événement qui a eu lieu dans le passé. Cet événement est terminé au moment où l’on parle. Le fait de commencer est passé, même si la formation continue dans le présent.
  4. Mon cousin m’a envoyé de nombreuses cartes postales qu’il est allé vivre au Canada.On emploie depuis lorsqu’on parle d’une action qui a commencé dans le passé et qui continue au moment où l’on parle.
  5. quand cette boutique est-elle ouverte ?On emploie depuis lorsqu’on parle d’une action qui a commencé dans le passé et qui continue au moment où l’on parle.

Complète les phrases avec il y a et depuis.

  1. Je suis curieux, je n’ai pas vu Malik des années.On emploie depuis lorsqu’on parle d’une action qui a commencé dans le passé et qui continue au moment où l’on parle.
  2. Gilles et Farah se sont rencontrés six mois.On emploie il y a lorsqu’on parle d’un événement qui a eu lieu dans le passé. Cet événement est terminé au moment où l’on parle.
  3. Le musée a fermé dix minutes.On emploie il y a lorsqu’on parle d’un événement qui a eu lieu dans le passé. Cet événement est terminé au moment où l’on parle.
  4. Il pleut à verse trois jours.On emploie depuis lorsqu’on parle d’une action qui a commencé dans le passé et qui continue au moment où l’on parle.
  5. Le jeune homme était plongé dans ses pensées plusieurs minutes lorsqu’un grand bruit le fit sursauter.On emploie depuis lorsqu’on parle d’une action qui a commencé dans le passé et qui continue au moment où l’on parle.