Homophones grammaticaux

Introduction

Les homophones grammaticaux sont des mots qui se prononcent de la même façon mais qui s’écrivent différemment et n’ont pas la même nature grammaticale. Il ne faut pas les confondre ! Pour les différencier, il est nécessaire de connaître certaines règles de grammaire. Tu trouveras dans cette section quelques conseils pour mieux comprendre quel rôle joue chaque mot dans la phrase, ce qui t’aidera à éviter les fautes d’orthographe.

Exemple

Madame Beauchat vient d’arriver à l’hôtel.
Elle a une jolie chambre.
Elle ne sait pas encore poser sa valise.
Elle se demande : « Dois-je commencer par vider mon sac ou ma valise ? »
Mais elle oublie bien vite ses bagages. Tout ce qu’elle veut, c’est aller à la plage.

Annonce

Homophones grammaticaux

Voici une liste des principaux homophones grammaticaux qui t’aidera à ne plus les confondre.

Nature et signification Homophones Nature et signification

3e personne du singulier du verbe avoir au présent

Exemple :
Mon grand-père a une vieille motocyclette.

Conseil : Pour être sûr qu’il s’agit bien du verbe avoir, on peut remplacer a par avait. (Mon grand-père avait une vieille motocyclette.)

a – à

Préposition

Exemple :
Tu es déjà allé à Londres ?

Conseil : On ne peut pas remplacer à par avait. (Tu es déjà allé avait Londres ?)

Conjonction de coordination. Ou sert à relier deux éléments de phrase et indique qu’il y a un choix à faire.
Exemple :
Quelle robe me va le mieux ? La bleue ou la rouge ?

Conseil : On peut remplacer ou par ou bien. (La bleue ou bien la rouge ?)

ou – où Adverbe de lieu ou pronom relatif. se rapporte toujours à une donnée locale.
Exemples :
est-ce que j’ai posé mes clés ?
(Adverbe de lieu)
Voici la maison j’ai grandi.
(Pronom relatif)

Conseil : On ne peut pas remplacer par ou bien. (Ou bien est-ce que j’ai posé mes clés ?)

3e personne du singulier du verbe être au présent
Exemple :
Il est tard.

Conseil : Pour être sûr qu’il s’agit bien du verbe être, on peut remplacer est par était. (Il était tard.)

est – et Conjonction de coordination. Et sert à relier deux éléments de phrase et indique que l’on ajoute quelque chose.
Exemple :
Isabelle et Charlotte sont mes meilleures amies.

Conseil : On ne peut pas remplacer et par était. (Isabelle était Charlotte sont mes meilleures amies.)

3e personne du pluriel du verbe être au présent
Exemple :
Les élèves sont attentifs.

Conseil : Pour être sûr qu’il s’agit bien du verbe être, on peut remplacer sont par étaient. (Les élèves étaient attentifs.)

sont – son Adjectif possessif (3e personne du singulier, masculin). Son est toujours suivi d’un nom.
Exemple :
Son ordinateur ne fonctionne plus.

Conseil : On ne peut pas remplacer son par étaient, mais on peut le remplacer par mon ou ton. (Mon ordinateur ne fonctionne plus.)

3e personne du pluriel du verbe avoir au présent
Exemple :
Mes grands-parents ont une belle maison dans le Sud de la France.

Conseil : Pour être sûr qu’il s’agit bien du verbe avoir, on peut remplacer ont par avaient. (Mes grands-parents avaient une belle maison dans le Sud de la France.)

ont – on Pronom personnel (3e personne du singulier). On occupe toujours la place de sujet.
Exemple :
On va manger au restaurant ce soir ?

Conseil : On ne peut pas remplacer on par avaient, mais on peut le remplacer par un autre pronom personnel (il ou elle). (Il va manger au restaurant ce soir ?)

Pronom démonstratif masculin employé devant un nom commençant par une consonne ou pronom démonstratif neutre qui s’emploie devant le verbe être ou avec un pronom relatif (ce qui, ce que…)
Exemple :
Ce sont les baskets de mon petit frère.
ce – se Pronom réfléchi (3e personne du singulier). Il est toujours placé avant le verbe auquel il se rapporte.
Exemple :
Ils se sont rencontrés en juin.

Conseil : Pour être sûr qu’il faut écrire se, on peut conjuguer le verbe à une autre personne. Le pronom réfléchi se déclinera en conséquence. (Nous nous sommes rencontrés en juin.)

Pronom démonstratif ce + 3e personne du singulier du verbe être au présent
Exemple :
C’est incroyable !

Conseil : À la forme négative, c’est devient ce n’est pas.

c’est – s’est Pronom réfléchi se + 3e personne du singulier du verbe être au présent
Exemple :
Gaëtan s’est couché tard.

Conseil : À la forme négative, s’est devient ne s’est pas.

Déterminant démonstratif ce, cet au pluriel
Exemple :
Comme ces brioches sentent bon !

Conseil : Pour être sûr qu’il s’agit du déterminant démonstratif, on peut mettre la phrase au singulier. (Comme cette brioche sent bon !)

ces – ses Déterminant possessif son au pluriel
Exemple :
Marion a oublié ses gants.

Conseil : Pour être sûr qu’il s’agit du déterminant possessif, on peut mettre la phrase au singulier. (Marion a oublié son gant.)

Pronom personnel complément d’objet indirect (3e personne du pluriel)
Exemple :
Elle ne leur a pas révélé son secret.

Conseil : Si on peut remplacer leur par lui, leur ne prend jamais de s. (Elle ne lui a pas révélé son secret.)

leur – leurs Déterminant possessif pluriel (3e personne du pluriel)
Exemple :
Les enfants ont-ils pris leurs manteaux ?

Conseil : On ne peut pas remplacer leurs par lui. Si leur est devant un nom au pluriel, il s’écrit avec un s. (Les enfants ont-ils pris lui manteaux ?)

Déterminant possessif (1re personne du pluriel)
Exemple :
Notre voiture est tombée en panne en pleine campagne.

Conseil : On peut facilement remplacer notre par ma ou mon. (Ma voiture est tombée en panne en pleine campagne.)

notre – nôtre Pronom possessif (1re personne du pluriel)
Exemple :
Cette maison est la nôtre.

Conseil : Nôtre est toujours précédé de le ou la.

Préposition (qui signifie au dessus-de)
Exemple :
J’ai posé le courrier sur la table.

Conseil : On peut remplacer sur par sous (le sens est alors inversé). (J’ai posé le courrier sous la table.)

sur – sûr Adjectif (synonyme de certain)
Exemple :
Es-tu sûr de vouloir venir avec moi ?

Conseil : On peut remplacer sûr par certain. (Es-tu certain de vouloir venir avec moi ?)

Conjonction de subordination (qui signifie bien que)
Exemple :
Quoiqu’elle ne se soit pas assez entraînée, Amélie veut participer au marathon.

Conseil : On peut facilement remplacer quoique par bien que. (Bien qu’elle ne se soit pas assez entraînée, Amélie veut participer au marathon.)

quoique – quoi que Locution pronominale (qui signifie quelle que soit la chose qui/que)
Exemple :
Quoi qu’il arrive, il faut rester motivé.

Conseil : On peu remplacer quoi que par quelle que soit la chose qui/que ou par peu importe ce qui/ce que. (Peu importe ce qui arrive, il faut rester motivé.)

Cette liste n’est pas exhaustive, elle présente seulement les homophones grammaticaux que l’on rencontre le plus fréquemment. Il en existe d’autres que tu apprendras à reconnaître et à différencier avec la pratique.