La place des adverbes

Introduction

L’adverbe est généralement placé derrière le verbe qu’il complète, si celui-ci n’est pas conjugué à un temps composé.

Exemple

Hier, Annabelle est allée dans un magasin de sport pour acheter une raquette de tennis. Il y avait réellement beaucoup de choix et comme elle n’y connaissait pas vraiment grand chose, elle a demandé conseil au vendeur.

Le vendeur proposa de lui montrer tranquillement plusieurs modèles. Annabelle pensait qu’il serait sûrement facile de choisir. Elle préférerait certainement une raquette à une autre. Mais au départ elle n’arrivait pas à se décider. Finalement, elle a bien testé une raquette. Elle avait assez fait de tests et l’acheta.

Avec ses amis, ils pourront jouer ensemble.

Annonce

Place des adverbes : cas particuliers

  • Lorsque le verbe est conjugué à un temps composé, on place les adverbes courts (bien, mal, …), les adverbes de manière et de mesure (beaucoup, trop, assez, …) ainsi que certains adverbes de temps (souvent, toujours, trop, quelque fois, …) devant le participe passé.
    Exemple :
    Elle a bien testé une raquette.
  • Les adverbes qui complètent une phrase entière pour en préciser le cadre spatio-temporel sont le plus souvent placés en début ou en fin de phrase, rarement au milieu de celle-ci.
    Exemples :
    Hier, elle est allée dans un magasin de sport.
    Elle est allée dans un magasin de sport hier.
    (plus rarement : Elle est allée hier dans un magasin de sport.)
  • Lorsqu’un adverbe est placé devant le verbe dans une phrase affirmative, il se retrouve généralement derrière le second élément de la négation à la forme négative, sauf lorsqu’il s’agit des adverbes certainement, généralement, peut-être, probablement, sans doute.
    Exemple :
    Elle a bien testé la raquette.
    → Elle n’a pas bien testé la raquette.
    Elle a probablement testé la raquette.
    → Elle n’a probablement pas testé la raquette.
    Attention ! L’adverbe vraiment peut être placé devant ou derrière le second élément de la négation mais cela change le sens de la phrase.
    Exemple :
    Elle n'y connaissait pas vraiment grand chose.
    Elle n’y connaissait vraiment pas grand chose.
  • Les adverbes se rapportant à un verbe à l’infinitif sont placés derrière celui-ci.
    Exemple :
    Le vendeur proposa de lui montrer tranquillement plusieurs modèles.
  • Les adverbes qui se rapportent à un adjectif ou à un autre adverbe sont placés devant ceux-ci.
    Exemple :
    Il y avait réellement beaucoup de choix.
  • Ensemble est toujours placé derrière le verbe.
    Exemple :
    Ils jouent ensemble au tennis.
  • Sûrement et certainement ne peuvent jamais être placés en tête de phrase.
    Exemples :
    Il serait sûrement facile de choisir.
    Sûrement il serait facile de choisir.
    Elle préférerait certainement une raquette.
    Certainement elle préférerait une raquette.