pouvoir/savoir

Introduction

Il n’est pas toujours facile de faire la différence entre les verbes pouvoir et savoir lorsqu’on parle d’une capacité à faire quelque chose. Les Francophones eux-mêmes les emploient différemment d’un pays ou d’une région à l’autre. En Belgique, par exemple, on emploie souvent savoir au lieu de pouvoir. Nous avons rédigé ici quelques explications qui te permettront d’y voir plus clair.

Exemple

Paul travaille au garage avec son père le week-end.

À 14 ans, il sait déjà réparer une voiture ! Il peut aussi porter des pneus très lourds.

Annonce

Expression de la capacité

Lorsqu’ils sont suivis d’un infinitif, les verbes pouvoir et savoir signifient être capable de faire quelque chose. Mais l’origine de la capacité est différente si l’on emploie l’un ou l’autre de ces verbes.

Pouvoir

Le verbe pouvoir suivi de l’infinitif est employé lorsque la capacité à faire quelque chose vient d’une caractéristique physique ou mentale ou bien du fait que la situation le permet. On peut faire quelque chose parce qu’on en a le temps, par exemple, ou bien parce qu’on a la force physique nécessaire.

Exemples :
J’ai du temps cet après-midi, je peux t’aider à ranger l’appartement.

la situation le permet

Le guépard peut atteindre une vitesse de 110 km/h.

caractéristique physique

Hugo peut méditer pendant plusieurs heures.

il a la faculté de concentration nécessaire / la situation le lui permet

Madame Dureux est malade, elle ne peut pas aller travailler aujourdhui.

la situation / son état physique ne le lui permet pas.

Pouvoir peut aussi signifier avoir le droit de dans les phrases interrogatives et négatives. Dans les questions, ce verbe sert à demander l’autorisation de faire quelque chose. À la forme négative, il exprime une interdiction.

Exemples :
Papa, est-ce que je peux aller au cinéma avec des amis ce soir ?
Vous ne pouvez pas vous garer ici, c’est interdit.

Savoir

Le verbe savoir est lié à l’idée d’enseignement. On l’emploie lorsqu’une personne est capable de faire quelque chose parce qu’elle a appris à le faire.

Exemples :
Je sais parler allemand.

j’ai appris cette langue

Est-ce que tu sais nager ?

as-tu appris comment faire pour nager ?

Grand-père Ulysse sait reconnaître le chant des oiseaux.

il a appris à reconnaître le chant des oiseaux, il s’est entraîné.

Pouvoir et savoir en Belgique et dans certaines régions du Nord de la France

En Belgique et dans certaines régions du Nord de la France, on emploie le verbe savoir à la place du verbe pouvoir pour exprimer une capacité dépendante d’une caractéristique physique ou mentale ou bien d’une situation.

Exemple :
Est-ce que tu sais me donner le sel ?

Dans les autres régions de France, on dirait : Est-ce que tu peux me donner le sel ?