L’imparfait

Introduction

L’imparfait exprime et décrit des faits et actions dans le passé en soulignant le déroulement ou la répétition de ceux-ci. C’est le temps du récit, en premier lieu dans la langue écrite.

Exemple

Quand il était petit, Lucas aimait beaucoup les gâteaux.

Tous les jours, il faisait un gâteau avec son amie Florence.

Pendant qu’il regardait la recette, Florence préparait la pâte.

Ils cuisaient le gâteau puis mangeaient une part au dessert.

Zeichnung

Emploi

  • description d’une situation, dans le passé
    Exemple :
    Quand il était petit, Lucas aimait beaucoup les gâteaux.
  • description de personnes, commentaire, explication dans le passé
    Exemple :
    Lucas était un enfant très gourmand.
  • action habituelle ou qui se répète dans le passé
    Exemple :
    Tous les jours, il faisait un gâteau avec son amie Florence.
  • actions qui se déroulent simultanément dans le passé
    Exemple :
    Pendant qu’il regardait la recette, Florence préparait la pâte.
  • insistance sur le fait qu’une action dure longtemps dans le passé
    Exemple :
    Ils cuisaient le gâteau puis mangeaient une part au dessert.

Formation

Pour former l’imparfait, on ajoute les terminaisons suivantes au radical (présent) de la 1re personne du pluriel (ces terminaisons sont les mêmes pour tous les groupes) :

PersonneGroupe en -er
(nous aimons)
Groupe en -ir
(nous finissons)*
Groupe en -ir
(nous dormons)**
Groupe en -re
(nous vendons)
1re personne du singulier j’aimais je finissais je dormais je vendais
2e personne du singulier tu aimais tu finissais tu dormais tu vendais
3e personne du singulier il/elle/on aimait il/elle/on finissait il/elle/on dormait il/elle/ont vendait
1re personne du pluriel nous aimions nous finissions nous dormions nous vendions
2e personne du pluriel vous aimiez vous finissiez vous dormiez vous vendiez
3e personne du pluriel ils/elles aimaient ils/elles finissaient ils/elles dormaient ils/elles vendaient

* De nombreux verbes ayant une terminaison en -ir appartiennent au 2e groupe et se conjuguent comme finir. La particularité de cette conjugaison est l’allongement du radical au pluriel (-iss). Parmi ces verbes, on peut citer choisir, réagir, réfléchir et réussir.
** La plupart des verbes en -ir qui appartiennent au 3e groupe (et ne se conjuguent donc pas comme finir) se conjuguent comme dormir. Parmi ces verbes, on trouve mentir, partir, sentir et sortir.

Le verbe avoir est régulier. Seul être est irrégulier à l’imparfait.

Personneavoirêtre
1re personne du singulier j’avais j’étais
2e personne du singulier tu avais tu étais
3e personne du singulier il/elle/on avait il/elle/on était
1re personne du pluriel nous avions nous étions
2e personne du pluriel vous aviez vous étiez
3e personne du pluriel ils/elles avaient ils/elles étaient

Remarques

  • Les verbes en -cer prennent au présent un ç à la 1re personne du pluriel. Cette forme est utilisée pour construire l’imparfait, le ç remplace le c à toutes les personnes (afin de préserver le son du c doux), mises à part les 1re et 2e personnes du pluriel.
    Exemple :
    lancer – nous lançons
    je lançais, tu lançais, il lançait, nous lancions, vous lanciez, ils lançaient
  • Les verbes en -ger prennent au présent un e à la 1re personne du pluriel. Cette forme est utilisée pour construire l’imparfait, le e se retrouve à toutes les personnes (afin de préserver le son du g doux), mises à part les 1re et 2e personnes du pluriel.
    Exemple :
    manger – nous mangeons
    je mangeais, tu mangeais, il mangeait, nous mangions, vous mangiez, ils mangeaient
  • Les verbes impersonnels falloir et pleuvoir qui ne sont employés qu’à la 3e personne du singulier ont à l’imparfait les formes suivantes :
    Exemples :
    falloir → il fallait
    pleuvoir → il pleuvait

Afficher les commentaires »

Laissez un message