L’interrogation indirecte – exercices

Afficher les signes particuliers
Affiche tes réponses fausses

Exercices

Crée des questions indirectes introduites par un mot interrogatif.

  1. Comment s’appelle-t-il ?
    → Je ne sais pas La structure de l’interrogation indirecte est différente de l’interrogation directe – le sujet et le verbe ne sont pas intervertis. Le mot interrogatif est donc suivi de la même structure que celle de la phrase affirmative simple : sujet – verbe – complément. Le sujet est précédé du mot interrogatif.
  2. Où as-tu acheté cette robe ?
    → Je ne sais plus La structure de l’interrogation indirecte est différente de l’interrogation directe – le sujet et le verbe ne sont pas intervertis. Le mot interrogatif est donc suivi de la même structure que celle de la phrase affirmative simple : sujet – verbe – complément. Le sujet est précédé du mot interrogatif.
  3. Quand vient-il nous rendre visite ?
    → Il n’a pas dit La structure de l’interrogation indirecte est différente de l’interrogation directe – le sujet et le verbe ne sont pas intervertis. Le mot interrogatif est donc suivi de la même structure que celle de la phrase affirmative simple : sujet – verbe – complément. Le sujet est précédé du mot interrogatif.
  4. Pourquoi pleure-t-elle ?
    → Je ne peux pas dire La structure de l’interrogation indirecte est différente de l’interrogation directe – le sujet et le verbe ne sont pas intervertis. Le mot interrogatif est donc suivi de la même structure que celle de la phrase affirmative simple : sujet – verbe – complément. Le sujet est précédé du mot interrogatif.
  5. Qui vient à la fête ?
    → Je ne te dis pas La structure de l’interrogation indirecte est différente de l’interrogation directe – le sujet et le verbe ne sont pas intervertis. Le mot interrogatif est donc suivi de la même structure que celle de la phrase affirmative simple : sujet – verbe – complément. Le mot interrogatif qui est sujet du verbe vient.

Crée des questions indirectes introduites par si.

  1. Les magasins sont-ils ouverts le dimanche ?
    → Je ne sais pas L’interrogation totale (appelant la réponse oui ou non), c’est-à-dire une question sans mot interrogatif, est introduite par si.|La structure de la question indirecte est la même que celle de la phrase affirmative : sujet (précédé du mot interrogatif) + verbe + complément.
  2. La famille Meyer est-elle en vacances ?
    → Je me demande L’interrogation totale (appelant la réponse oui ou non), c’est-à-dire une question sans mot interrogatif, est introduite par si.|La structure de la question indirecte est la même que celle de la phrase affirmative : sujet (précédé du mot interrogatif) + verbe + complément.
  3. A-t-il fumé ?
    → Je ne te révèle pas L’interrogation totale (appelant la réponse oui ou non), c’est-à-dire une question sans mot interrogatif, est introduite par si.|Il y a élision de si (s’) devant les pronoms personnels il et ils.|La structure de la question indirecte est la même que celle de la phrase affirmative : sujet (précédé du mot interrogatif) + verbe + complément.
  4. Parlent-ils de nous ?
    → Je ne comprends pas L’interrogation totale (appelant la réponse oui ou non), c’est-à-dire une question sans mot interrogatif, est introduite par si.|Il y a élision de si (s’) devant les pronoms personnels il et ils.|La structure de la question indirecte est la même que celle de la phrase affirmative : sujet (précédé du mot interrogatif) + verbe + complément.
  5. Est-ce bien ou mal ?
    → Je ne veux pas juger L’interrogation totale (appelant la réponse oui ou non), c’est-à-dire une question sans mot interrogatif, est introduite par si.|La structure de la question indirecte est la même que celle de la phrase affirmative : sujet (précédé du mot interrogatif) + verbe + complément.

Construis des questions indirectes correspondant aux questions posées directement.

  1. Pourquoi veut-il apprendre le judo ?
    → Ne me demande pas La structure de l’interrogation indirecte est différente de l’interrogation directe – le sujet et le verbe ne sont pas intervertis. Le mot interrogatif est donc suivi de la même structure que celle de la phrase affirmative simple : sujet – verbe – complément. Le sujet est précédé du mot interrogatif.
  2. Nous a-t-elle vus ?
    → Je ne sais pas L’interrogation totale (appelant la réponse oui ou non), c’est-à-dire une question sans mot interrogatif, est introduite par si.|La structure de la question indirecte est la même que celle de la phrase affirmative : sujet (précédé du mot interrogatif) + verbe + complément.
  3. Sont-ils déjà rentrés ?
    → Je n’ai pas encore vérifié L’interrogation totale (appelant la réponse oui ou non), c’est-à-dire une question sans mot interrogatif, est introduite par si (s’ devant il ou ils).|La structure de la question indirecte est la même que celle de la phrase affirmative : sujet (précédé du mot interrogatif) + verbe + complément.
  4. Comment fonctionne cette machine ?
    → Je ne sais pas non plus La structure de l’interrogation indirecte est différente de l’interrogation directe – le sujet et le verbe ne sont pas intervertis. Le mot interrogatif est donc suivi de la même structure que celle de la phrase affirmative simple : sujet – verbe – complément. Le sujet est précédé du mot interrogatif.
  5. Qui est arrivé ?
    → Je te demande La structure de l’interrogation indirecte est différente de l’interrogation directe – le sujet et le verbe ne sont pas intervertis. Le mot interrogatif est donc suivi de la même structure que celle de la phrase affirmative simple : sujet – verbe – complément. Qui est sujet du verbe est arrivé.