La phrase interrogative

Introduction

Il y a trois formes et deux types d’interrogation.

Les trois formes de l’interrogation sont : intonation, est-ce que... + forme affirmative, inversion du sujet.
Les types d’interrogation sont l’interrogation totale et l’interrogation partielle.

Beispiel

- Bonjour Julie ! Comment vas-tu ?
- Bien, merci ! Je vais au cinéma.
- Qu’est-ce que tu vas voir ?
- Un film d’action. Tu aimes aller au cinéma ?
- Beaucoup ! Est-ce que je peux venir avec toi ?
- Si tu veux. Veux-tu acheter du pop-corn ?

Question avec intonation montante

C’est la forme la plus simple de l’interrogation, utilisée dans le langage familier. La place des mots ne varie pas de celle de la phrase affirmative. Seule l’intonation (la voix monte) permet de reconnaître qu’il s’agit d’une question.

Exemple :
Tu aimes aller au cinéma. → Tu aimes aller au cinéma ?

Question avec est-ce que

Les questions construites avec est-ce que sont généralement employées à l’oral, elles relèvent de la langue courante. La structure de la phrase reste la même : est-ce que + phrase affirmative (sujet – verbe – complément). Cette forme d’interrogation peut être employée avec (interrogation partielle) ou sans mot interrogatif (interrogation totale).

  • sans mot interrogatif
Exemple :
Est-ce que je peux venir avec toi ?
  • avec mot interrogatif
PrépositionMot interrogatifest-ce queSujetVerbeComplément
est-ce que tu vas ?
De quoi est-ce que le film parle ?
Avec qui est-ce que tu vas au cinéma ?
Comment est-ce que vous trouvez le film ?

Info

Lorsque l’interrogation porte sur le sujet du verbe (avec qui ou que), il faut employer est-ce qui.

Exemple :
Qui est-ce qui t’accompagne au cinéma ?
Qu’est-ce qui t’a plu dans ce film ?

L’interrogation indirecte

Pour former une question indirecte, on utilise une subordonnée interrogative qui vient compléter le verbe de la proposition principale.

Exemple :
Tu me demandes pourquoi je pleure devant les films romantiques.

Pour plus d’informations, voir l’interrogation indirecte.

Question avec inversion du sujet – l’interrogation totale

L’interrogation totale se construit sans mot interrogatif. Ces questions appellent la réponse oui ou non.

  • Le sujet et le verbe conjugué sont intervertis et reliés par un tiret. Les autres compléments sont placés dans le même ordre que celui de la phrase affirmative simple (voir la phrase affirmative simple).
    Exemple :
    Tu veux acheter du pop-corn.
    Veux-tu acheter du pop-corn ?
  • Si le verbe se termine par une voyelle et le sujet commence par une voyelle, on ajoute un t entre ces deux éléments (relié à eux par des traits d’union).
    Exemples :
    Viendra-t-elle avec nous ?
    Éric aime-t-il les films romantiques ?
  • Si le sujet est un nom, il se trouve comme dans la phrase affirmative en tête de phrase. On ajoute alors derrière le verbe le pronom personnel correspondant.
    Exemple :
    Vont-ils au cinéma ?
    Les enfants vont-ils au cinéma ?

Question avec inversion du sujet – l’interrogation partielle

L’interrogation partielle porte sur un élément de la phrase. On construit ces questions avec un mot interrogatif qui remplace l’élément sur lequel porte l’interrogation.

  • Lorsque l’interrogation porte sur un complément accompagné d’une préposition, celle-ci est placée directement devant le mot interrogatif.

    Exemples :
    Avec qui vas-tu au cinéma ?
    Pour qui est le pop-corn ?
  • Le sujet et le verbe conjugué sont intervertis (le verbe suit le mot interrogatif).
    Exemples :
    se trouve le cinéma ?
    Quand commence le film ?
    Qui as-tu invité ?
  • Si le sujet est un nom, il est placé devant le verbe. On ajoute alors le pronom personnel correspondant derrière le verbe.
    Exemples :
    Pourquoi va-t-elle seule au cinéma ?
    → Pourquoi Juliette va-t-elle seule au cinéma ?
    Où sont-ils allés ?
    → Où les enfants sont-ils allés ?
  • Avec les mots interrogatifs que ou qu’ le sujet n’est pas répété par le pronom personnel.
    Exemples :
    Que veut voir Juliette en premier ?
    Qu’a vu ton amie au cinéma ?
  • Si l’interrogation porte sur le sujet, la structure de la phrase est la même que celle de la phrase affirmative. Les mots interrogatifs qui (pour une personne) et que (pour une chose) remplacent le sujet. Le verbe est alors toujours conjugué à la troisième personne du singulier.
    Exemple :
    Qui joue dans ce film ?

Mots interrogatifs souvent employés

Mot interrogatif

Emploi
(question portant sur …)

Exemples
qui
  • sujet
  • COD
  • Qui t’a donné le livre ? – L’instituteur.
  • Qui avez-vous vu ? – Notre entraîneur.
à qui
  • COI
  • À qui as-tu donné le livre ? – À mon amie.
que/qu'
  • sujet ou complément lorsqu’il ne s’agit pas d’une personne
  • activité
  • Qu’est-ce ? – Un téléphone portable.
  • Qu’avez-vous vu ? – Un arc-en-ciel.
  • Que fais-tu là ? – Je lis.
quoi
  • dans une phrase sans verbe conjugué
  • Quoi faire ?
  • à quoi
  • de quoi
  • avec quoi
  • sur quoi
  • après une préposition dans les interrogations portant sur une chose inanimée
  • À quoi penses-tu ?
  • De quoi parles-tu ?
  • Avec quoi plantes-tu tes clous ?
  • Sur quoi est-il monté pour réparer la lampe ?
  • lieu – position
  • lieu – direction/destination
  • Où est la gare ? – Tout près d’ici.
  • Où allez-vous ? – Nous allons à la gare.
d'où
  • lieu – provenance
  • D’où viens-tu ? – Je viens d’Allemagne.
quand
  • temps (un moment)
  • Quand avez-vous petit-déjeuné ? – À 7 heures.
comment
  • manière
  • Comment vas-tu ? – Bien.
pourquoi
  • raison pour un fait, une action
  • but d’une action
  • Pourquoi arrives-tu si tard ? – Parce que le train a eu du retard.
  • Pourquoi veux-tu apprendre le karaté ? – Pour me défendre.
quel (quelle, quels…)
  • Quelle voiture te plaît ? – La rouge.
lequel
  • choix (remplacement)
  • Voici deux trousses. Laquelle veux-tu ?
combien
  • nombre/quantité
  • Combien de bougies as-tu sur ton gâteau ?

Info

Lequel et quel s’accordent en genre et en nombre avec le nom auquel ils se rapportent.

Exemples :
quel vélo – quels vélos
quelle chaussure – quelles chaussures

Afficher les commentaires »

Laissez un message