L’infinitif – La conjugaison française

Qu’est-ce que l’infinitif ?

L’infinitif, tout comme les participes, est une forme non conjuguée du verbe, c’est-à-dire une forme du verbe qui ne porte les marques ni de temps, ni de nombre, ni de personne. Les verbes à l’infinitif peuvent se terminer par -er (parler), -ir (finir), -re (prendre) ou -oir (voir). Il y a en français de nombreux mots et constructions verbales qui sont suivis de l’infinitif.

Apprends les règles d’usage de l'infinitif grâce à nos explications simples et claires et nos nombreux exemples, puis entraîne-toi à employer l’infinitif correctement avec nos exercices !

Exemple

  • J’ai l'intention d’apprendre à jouer au tennis. Je suis venue pour m’acheter une bonne raquette de tennis.
  • Je suis ici pour vous aider. Je vous conseille d’acheter une raquette pour débutant.
  • Mais j’espère bientôt jouer comme une joueuse professionnelle. J’ai vu hier des professionnels jouer, c’était impressionnant.
  • Vous devez tout d’abord apprendre à taper dans la balle. Jouer comme un pro est presque impossible. Pour devenir si bons, les professionnels se sont entraînés pendant des années.
Annonce

Quels sont les mots et constructions verbales suivis de l’infinitif ?

L’infinitif est un mode impersonnel employé après certains mots et certaines constructions verbales. En tant que complément d’un verbe, il peut être utilisé avec les prépositions à et de ou avoir la fonction de complément d’objet direct.

Exemples :
avoir l'intention + de → J'ai l'intention d'apprendre à jouer au tennis.complément d’un verbe introduit par la préposition de
vouloir → Je veux acheter une bonne raquette.complément d’objet direct.

L’infinitif peut se rapporter au sujet ou au complément d’objet. Il peut aussi être complément d’une tournure impersonnelle. Les listes suivantes présentent les mots et les tournures verbales les plus usités qui demandent l’infinitif.

L’infinitif se rapporte au sujet

Verbes de perception

apercevoir, contempler, deviner, discerner, distinguer, écouter, éprouver, entendre, observer, regarder, ressentir, sentir, voir

Exemples :
J'entends les joueurs courir.
J'ai vu hier des professionnels jouer, c'était impressionnant.

Autres verbes

affirmer, apprendre à, croire, décider de, devoir, espérer, essayer de, hésiter à, menacer de, oser, oublier de, pouvoir, préférer, projeter de, promettre de, proposer à qn de, savoir, tendre à, vouloir

Exemple :
Elle espère pouvoir bientôt jouer comme une professionnelle.

Verbes pronominaux

s'appliquer à, s'apprêter à, s'attendre à, se déclarer prêt à, se décider à, s'efforcer de, se permettre de, se préparer à, se souvenir de, se réjouir de

Exemple :
Je m'attends à progresser très vite.

Adjectifs et participes passés employés comme adjectifs

appliqué à, content de, décidé à, déçu de, étonné de, réjoui de, soulagé de, triste de

Exemples :
La cliente est décidée à jouer bientôt comme une professionnelle.
Le vendeur est étonné d’entendre cela.

Constructions verbales

avoir l'espoir de, avoir l'intention de, avoir tendance à, faire la promesse de, prendre la décision de, voir la nécessité de

Exemples :
J'ai l'intention de jouer bientôt aussi bien qu'une professionnelle.
Elle a tendance à être très ambitieuse.

Prépositions et locutions prépositionnelles

afin de/pour, au lieu de, avant de, sans

Exemples :
Pour devenir si bons, les professionnels se sont entraînés pendant des années.

L’infinitif se rapporte au complément d’objet

Verbes avec complément d’objet direct

aider qn à, amener qn à, convaincre qn de, dissuader qn de, encourager qn à, forcer qn à, inciter qn à, inviter qn à, persuader qn de, prier qn de

Exemples :
La cliente prie le vendeur de la conseiller.
Le vendeur a convaincu la cliente d’acheter une raquette pour débutant.

Verbes avec complément d’objet indirect

apprendre à qn à, conseiller à qn de, enseigner à qn à, interdire à qn de, permettre à qn de, ordonner à qn de, rappeller à qn de, recommander à qn de

Exemples :
Un ami m’apprend à jouer au tennis.
Le vendeur conseille à la cliente d’acheter une raquette pour débutant.

L’infinitif se rapporte à une tournure impersonnelle

Les adjectifs suivants sont couramment employés à la forme impersonnelle (avec ce, cela, il dans le sens de on). Lorsque l’infinitif est complément de ces adjectifs, il est introduit par la préposition à. On utilise la préposition de quand l’infinitif est lui-même suivi d’un complément.

absurde de, compliqué de/à, courageux de, désagréable de, difficile de/à, égoïste de, équitable de, facile de/à, impossible de/à, intelligent de, malpoli de, triste de/à

Exemples :
C’est impossible à accomplir.
Il est presque impossible de jouer comme un pro.