Propositions complétives – exercices

Afficher les signes particuliers
Affiche tes réponses fausses

Exercices

Conjugue le verbe de la proposition complétive à la forme qui convient.

  1. Clara a oublié qu’elle (devoir/Imparfait)  faire les courses ce jour-là.Si le verbe de la proposition principale exprime une déclaration, une constatation ou une opinion, le verbe de la proposition subordonné sera conjugué à l’indicatif. Le fait est ainsi présenté comme (presque) certain.
  2. Mes parents refusent que j’(aller/Présent)  à la fête de Jérémie.Si le verbe de la proposition principale exprime la volonté, un sentiment, une appréciation ou bien le doute, la possibilité, le verbe de la proposition subordonnée sera conjugué au subjonctif. Grâce à ce mode, on exprime une appréciation ou l’interprétation d’un fait.
  3. Penses-tu que nous (pouvoir/Présent)  nous y rendre à pied ?Certains verbes d’opinion ou de constatation normalement suivis de l’indicatif sont suivis du subjonctif lorsque le verbe de la proposition principale est à la forme négative ou à la forme interrogative avec inversion du sujet.
  4. Il a dit qu’il (être/Conditionnel)  en retard.[Si le verbe de la proposition principale exprime une déclaration, une constatation ou une opinion, le verbe de la proposition subordonné sera conjugué à l’indicatif. Le fait est ainsi présenté comme (presque) certain.
  5. Est-ce que tu as compris ce qu’elle (dire/Passé)  ?Si le verbe de la proposition principale exprime une déclaration, une constatation ou une opinion, le verbe de la proposition subordonné sera conjugué à l’indicatif. Le fait est ainsi présenté comme (presque) certain.

Remplace les propositions complétives conjonctives par des infinitifs.

Exemple :
Ils croient qu’ils ont oublié de fermer la porte.
→ Ils croient avoir oublié de fermer la porte.
  1. Elle a l’impression qu’elle a oublié quelque chose.
    → Elle a l’impression .La proposition subordonnée complétive conjonctive peut être remplacée par un infinitif (mais ce n’est pas une obligation) lorsqu’elle est à l’indicatif et que son sujet est le même que celui de la proposition principale.
  2. Arthur et Loïc prétendent qu’ils sont à la bibliothèque.
    → Arthur et Loïc prétendent .La proposition subordonnée complétive conjonctive peut être remplacée par un infinitif (mais ce n’est pas une obligation) lorsqu’elle est à l’indicatif et que son sujet est le même que celui de la proposition principale.
  3. Nous espérons que nous verrons les chutes d’Iguazú un jour.
    → Nous espérons .La proposition subordonnée complétive conjonctive peut être remplacée par un infinitif (mais ce n’est pas une obligation) lorsqu’elle est à l’indicatif et que son sujet est le même que celui de la proposition principale.
  4. Je suis certaine que j’ai fermé la porte.
    → Je suis certaine .La proposition subordonnée complétive conjonctive peut être remplacée par un infinitif (mais ce n’est pas une obligation) lorsqu’elle est à l’indicatif et que son sujet est le même que celui de la proposition principale.
  5. Vous m’avez promis que vous rentrerez à l’heure.
    → Vous m’avez promis .La proposition subordonnée complétive conjonctive peut être remplacée par un infinitif (mais ce n’est pas une obligation) lorsqu’elle est à l’indicatif et que son sujet est le même que celui de la proposition principale.

Est-ce qu’il s’agit d'une proposition complétive infinitive ? Choisis la bonne réponse.

  1. Ingrid n’entend pas le téléphone sonner.
    Le sujet de la proposition principale (Ingrid) et le sujet de la proposition infinitive (le téléphone) sont différents.|→ Proposition infinitive
  2. Le président aimerait être réélu l’année prochaine.
    La proposition principale et le verbe à l’infinitif ont le même sujet (le président) : il ne s’agit pas d’une proposition infinitive mais d’un infinitif complément du verbe aimer.
  3. Mon chat regarde les gens passer devant la fenêtre.
    Le sujet de la proposition principale (mon chat) et le sujet de la proposition infinitive (les gens) sont différents.|→ Proposition infinitive
  4. Nous emmenons nos petits cousins voir le spectacle de marionnettes.
    Le sujet de la proposition principale (nous) et le sujet de la proposition infinitive (nos petits cousins) sont différents.|→ Proposition infinitive
  5. Elles ont déclaré ne pas avoir vu la pancarte.
    La proposition principale et le verbe à l’infinitif ont le même sujet (elles) : il ne s’agit pas d’une proposition infinitive mais d’un infinitif complément du verbe déclarer.